MENU

Glossaire

A

Une action est une fraction de l’entreprise. Un détenteur d´actions possède un titre représentatif d’une partie du capital d’une entreprise privée. Cela lui confère le statut d’associé et le bénéfice de certains droits : le droit au dividende distribué par l’entreprise, le droit de vote lors des assemblées générales, le droit de regard sur la gestion (communication des documents et Assemblée Générale).

L’adjudication est une technique permettant l’acquisition d’un bien mobilier ou immobilier aux enchères

En finance, l’adjudication est une technique d’émissions de bons ou d’obligations. L’adjudication est ainsi régulièrement pratiquée par les Etats pour assurer le placement de leurs bons du Trésor et emprunts obligataires.

L’enchérisseur bénéficiaire de tout ou partie de l’adjudication est appelé l’adjudicataire.

L’appel public à l’épargne est constitué par l’admission d’un instrument financier aux négociations sur un marché réglementé ou, par l’émission, ou la cession d’instruments financiers dans le public en ayant recours à de la publicité, à du démarchage, ou à des intermédiaires financiers.

L’Assemblée Générale Ordinaire (AGO) est l’assemblée d’actionnaires tenue au moins une fois par an par les sociétés pour l’approbation des comptes, la distribution des dividendes, la modification ou reconduction du conseil d’administration, la présentation du rapport annuel …
L’Assemblée Générale Extraordinaire (AGE): exceptionnellement pour prendre certaines décisions importantes telles que les modifications de statuts, les augmentation de capital, l’émission d’emprunts obligataires…

Quand une société a besoin de fonds, elle peut procéder à une augmentation de capital. Elle propose – généralement aux anciens actionnaires – de souscrire à de nouveaux titres à un prix en principe inférieur au dernier cours de bourse. (voir droit de souscription)

L’actionnaire est copropriétaire de la société dans laquelle il a investi. Il participe aux assemblées générales, il est informé sur les comptes de résultats, il perçoit un dividende.

Un administrateur est une personne chargée de s’occuper des biens d’une autre personne, ou, autre exemple, des affaires d’une société. Un administrateur peut se voir confié un mandat par une autre personne ou être nommé par décision d’un tribunal.
Un administrateur peut ainsi s’occuper, si nécessaire, de la succession d’une personne décédée lorsqu’il n’y a pas de testament ou si aucun exécuteur testamentaire n’a été désigné dans le testament.

Un avis d’opéré est un document récapitulatif envoyé par une Société de Gestion et d’Intermédiation (SGI) à un client, suite à une opération réalisée pour son compte sur le marché.
L’avis d’opéré reprend l’ensemble des caractéristiques de l’instruction exécutée avec notamment, pour un ordre de bourse, le sens (achat ou vente), la quantité, le cours, la date et l’heure d’exécution, la tarification.

Les sociétés procèdent souvent à des attributions d’actions gratuites et distribuent des actions sans contrepartie financière. Cette opération est généralement réservée aux anciens actionnaires.

B

Les résultats bruts ( différence entre les produits et les charges) des entreprises sont imposables au titre de l’impôt sur les sociétés. L’entreprise décide en Assemblée Générale de la répartition de ce bénéfice net entre la distribution de dividendes aux actionnaires et l’incorporation de réserves aux fonds propres.

C’est une image de la situation patrimoniale de la société à un instant donné, date à laquelle les sociétés clôturent leurs comptes. Le Bilan regroupe l’actif et le passif d’une société.

C’est le résultat net de l’entreprise divisé par le nombre d’actions. Il permet de comparer les performances de l’entreprise par rapport aux autres entreprises du secteur ou par rapport aux années précédentes.

La Bourse est un marché financier où l’on peut acheter ou vendre des titres. Son fonctionnement est assuré par la BRVM à Abidjan.

C

Évaluation de la valeur boursière d’une société obtenue en multipliant le nombre d’actions de la société par leur cours boursier.

Total des sommes récupérées par l’entreprise lors de son introduction en bourse ou lors de l’émission d’un emprunt obligataire.

Ensemble des apports en espèce ou en nature effectués par les associés soit au moment de la création de l’entreprise soit au cours de la vie sociale lors des augmentations de capital. Au bilan, il représente le total de la valeur nominale de toutes les actions émises.

Les « chiffres-clés » permettent d’apprécier rapidement la santé de l’entreprise sans avoir à entreprendre un examen long et parfois rebutant de tous les comptes présentés. On trouve notamment les évolutions du chiffre d’affaires, du bénéfice et des investissements. Les grandes sociétés cotées prennent l’habitude de commenter ces « chiffres-clés » dans leurs rapports annuels qui deviennent ainsi plus accessibles.

Le compte de résultat décrit le flux des opérations effectuées au cours de l’exercice qui permettent de dégager un résultat bénéficiaire ou déficitaire.

C’est le prix d’une action à un instant donné, déterminé par la loi de l’offre et de la demande dans un marché boursier.

Total des montants des transactions effectuées.

Ensemble comprenant le capital social, les primes d’émission d’actions, les réserves, le report à nouveau, les subventions d’investissement et les provisions réglementées. Les capitaux propres constituent sur le plan juridique la garantie des tiers.

Somme des ventes de marchandises, des prestations de services et de produits fabriqués ainsi que des ventes de produits intermédiaires et travaux d’étude. Le chiffre d’affaires mesure l’activité de l’entreprise.

Ou encore « International Securities Identification Numbers » est un référentiel utilisé dans le monde entier afin d’identifier les titres financiers. Il permet d’identifier sans ambiguïté la valeur à négocier. C’est un code alphanumérique dont les deux premières lettres code indiquent la place de cotation.

C’est l’intérêt versé annuellement au détenteur d’une obligation.

C’est le pourcentage de variation du produit intérieur brut (PIB).

D

C’est la partie du bénéfice net d’une société distribuée à l’actionnaire. Un avoir fiscal est attaché au dividende.

En cas d’augmentation de capital, on détache un droit de souscription de l’action ancienne. Disposant de ‘n’ droits, l’ancien actionnaire peut acquérir une ou plusieurs actions nouvelles au prix fixé selon les modalités définies lors de cette augmentation de capital..

Lors d’une attribution gratuite de nouvelles actions, l’ancien actionnaire détache un droit d’attribution de chacune des actions qu’il détient. Disposant de ‘n’ droits, l’ancien actionnaire obtient une ou plusieurs actions gratuites.

A chaque action ordinaire est attaché un droit de vote. Celui-ci donne la possibilité de voter lors des assemblées d’actionnaires. Quand les statuts le stipulent, le droit de vote peut être doublé pour ceux qui détiennent leurs titres depuis au moins deux ans. Les actions à dividende prioritaire et les certificats d’investissement sont dépourvus de droit de vote.

F

Le Fond Commun de Placement est un portefeuille de titres géré par un professionnel et proposé par un établissement financier ou une banque. Le souscripteur est propriétaire d’une quote-part de ce portefeuille.

Fraction du capital d’une société détenue par le public dans un marché boursier.

Tout au long d’une séance de bourse, les ordres sur une même valeur se classent dans ce que l’on appelle une “feuille de marché”. Ce tableau comporte deux colonnes Achat et Vente. Chaque nouvel ordre entrant est classé dans la colonne correspondante en utilisant la règle de prix, puis à limite égale la règle de temps. Les meilleures offres et les meilleures demandes apparaissent alors en haut des colonnes.

I

Les indices mesurent la performance d’un marché. Les indices boursiers sont représentatifs d’un groupe de titres (BRVM avec les indices BRVM composite BRVM 10).

Acquisition d’usines, de biens d’équipement…en vue de produire des biens et de dégager des bénéfices futurs.

Désigne les professionnels auxquels s’adressent les investisseurs. Ces intermédiaires exercent différents métiers selon leur statut (négociateur, conservateur, collecteur, transmetteur …)

L

Caractéristique d’un produit financier ou d’un marché lorsque l’on peut effectuer plus rapidement des opérations d’achat ou de vente sans provoquer de trop fortes variations par rapport au dernier cours de transaction.

M

C’est la perte réalisée lors de la cession d’une valeur mobilière.

C’est le rapport entre le cours de bourse et le bénéfice par action. Il est également appelé PER (Price Earning Ratio).

N

Ce sont des intermédiaires financiers. Ils exécutent les ordres reçus de leurs clients, des établissements collecteurs d’ordres ou des transmetteurs d’ordres.

O

L’obligation est une reconnaissance de dettes. L’état, les collectivités publiques et les grandes entreprises émettent des obligations. L’emprunteur s’engage à verser des intérêts annuels dès l’émission.

Pour acheter ou vendre des valeurs sur les marchés, il faut passer un ordre qui doit obligatoirement comporter des indications générales comme le sens de l’opération (achat ou vente), le nom de la valeur à acquérir, la quantité de titres, une indication de la validité c’est à dire le jour où l’ordre non-exécuté doit être retiré du marché.

Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières. Le terme recouvre les SICAV et les FCP. Dans les deux cas, l’épargnant détient une part des valeurs gérées par l’organisme.

P

C’est le gain obtenu sur la vente d’un titre.

R

Une société cotée en Bourse doit publier un rapport annuel pour informer ses actionnaires. Le rapport annuel comporte toujours une partie financière composée d’un bilan, d’un compte de résultat et d’une annexe donnant les clés de lecture.

Résultat égal à la somme du résultat courant avant impôt et du résultat exceptionnel, déduction faite de la participation des salariés et de l’impôt sur les bénéfices.

Rendement net : rapport du dividende net sur le cours de l’action. Rendement brut : rapport du dividende global (avoir fiscal compris) sur le cours de l’action.

S

La séance de bourse est la période de temps définie pour réaliser les transactions ( achat ou vente de titres) sur une place boursière. A La BRVM, la séance de bourse dure de 09h à 15H, chaque jour ouvrable.

C’est une société disposant de la personnalité morale ayant pour seul objet de gérer un portefeuille de titres pour le compte de ses actionnaires qui peuvent souscrire des parts, ou se faire rembourser les parts qu’ils ont souscrites, chaque jour, en fonction de la valeur liquidative du portefeuille.

Le domaine d’activité économique dans lequel se situe une entreprise (ex : distribution, alimentation, BTP) a une influence déterminante sur l’évolution du cours des actions de cette société, c’est pourquoi les professionnels du marché déterminent des secteurs d’activité qui permettent de créer des outils de référence.

T

Coût du crédit exprimé en pourcentage de la valeur d’une dette.

Une transaction est le résultat de la confrontation et de l’exécution d’un ordre d’achat ou de vente avec des ordres de sens contraire compatibles. Un seul ordre peut donner lieu à plusieurs transactions dans le cas d’une exécution fractionnée. Les transactions caractérisent l’activité d’un marché sur une période considérée.

V

Richesse créée par l’entreprise au cours d’un exercice. Elle est égale à la différence entre la production et la consommation intermédiaire.

Les critères de validité d’un ordre de bourse peuvent être ainsi définies :

  • La validité jour signifie que l’ordre est valide seulement pour la journée en cours. C’est la validité par défaut si aucune indication n’est précisée par le donneur d’ordre.
  • La validité à date déterminée signifie que l’ordre est valide jusqu’à une date spécifique. Cette date ne doit pas dépasser le terme maximal fixé par l’intermédiaire financier.
  • A Révocation signifie que l’ordre est valide jusqu’au terme maximal fixé par l’intermédiaire financier.

Nombre de titres échangés multiplié par leurs cours.

C’est la part d’emprunt initial de la société représentée par une obligation. Pour une action, il s’agit de la fraction du capital social.

C’est l’amplitude de variation d’une action, d’un fonds, d’un indice, d’un marché sur une période donnée.

Vous voulez ouvrir un compte?